Die Neuapostolische Kirche Schweiz

1960 - 1979

1960
Le 6 juillet, l’apôtre-patriarche Johann Gottfried Bischoff décède de manière inattendue, après trente années d’exercice ministériel. Lors de l’assemblée des apôtres du 7 juillet, l’apôtre de district Walter Schmidt est désigné pour lui succéder. Le 10 juillet, en l’église de Francfort-sur-le-Main-Ouest, il conduit la cérémonie funèbre de l’apôtre-patriarche J.G. Bischoff.
Une dure période d’épreuve commence pour les chrétiens néo-apostoliques, tant ils avaient profondément adhéré au message annonçant le retour de Christ du vivant de l’apôtre-patriarche Bischoff. Grâce à la sagesse dont l’apôtre-patriarche Walter Schmidt fait preuve à la tête de l’Église, le calme et l’assurance reprennent le dessus.
De par le monde, l’Église néo-apostolique compte environ 515'000 fidèles, dont 38'000 font partie du district apostolique de la Suisse. 

1962
Le 25 novembre, l’apôtre-patriarche Walter Schmidt se rend pour la première fois auprès des fidèles réunis à Zurich-Wiedikon. 

1963
Jour de fête à Barcelone: Les apôtres de district Ernst Streckeisen et Aureliano Martón (Argentine) sont sur place. Les fidèles d’Espagne entendent pour la première fois un apôtre s’exprimer dans leur langue maternelle. Il reviendra plusieurs fois auprès d’eux au cours des années qui ont suivi.  

1965
L’apôtre de district Ernst Streckeisen se voit confier, en plus de celle du sien, la desserte du district apostolique du Wurtemberg.
Le 23 mai, l’apôtre de district Ernst Streckeisen ordonne le prêtre Carlo Premezzi dans le ministère de berger et le charge de prendre soin des fidèles italianisants et hispanisants de la Suisse. 
En mai, l’ancien de district Giovanni Plüss est admis à la retraite à Lugano; son successeur est l’ancien de district Luigi Albert.
En octobre, l’apôtre de district Michael Kraus (Canada) célèbre le premier service divin dans son village natal de Beia, en Roumanie. 

1967
Le 12 novembre, l’apôtre de district Ernst Streckeisen officie pour la première fois à Rome. 

1968
Après avoir œuvré jusqu’alors en Argentine, le prêtre Castellanos est muté professionnellement à Rome pour deux années. Une semaine après son arrivée sur place, il est confirmé dan son ministère de prêtre et chargé de la responsabilité de la communauté de Rome, jusque-là desservie à partir de Lugano. Sous sa conduite, elle continue de croître et, par la suite, des ministres peuvent y être ordonnés.
Le 4 août, l’évêque Ludwig Teucher se rend pour la première fois à Budapest. 

1969
L’évêque Erwin Wagner, du Canada, fait des démarches auprès du gouvernement de la Roumanie pour obtenir la reconnaissance de l’Église néo-apostolique. 

1970
Le district apostolique de la Suisse compte 42'077 membres répartis dans 320 communautés et huit pays, à savoir, outre la Suisse, l’Autriche, l’Italie, l’Espagne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie et la Pologne.
Le 28 octobre, le prêtre Juan Reverter célèbre son dernier service divin à Barcelone. Il décède subitement quelques jours plus tard. Ainsi prennent fin les 36 années d’activité de ce pionnier de l’Œuvre  en Espagne.
En Roumanie, les apôtres sont interdits d’œuvrer.  

1971
Le 13 juillet, l’apôtre de district Gottfried Rockenfelder (Hesse, Allemagne) procède à la dispensation du premier saint-scellé à Septembri, en Bulgarie. Par la suite, les conditions politiques rendent plus difficile le contact avec les fidèles; cette situation s’améliorera seulement à partir des grands bouleversements de l’année 1989.
Au sud de Rome vivent, éparpillés, des fidèles qui avaient adhéré à l’Église néo-apostolique au cours de leur séjour en Suisse ou en Allemagne en qualité de travailleurs immigrés. Ils reçoivent une lettre pastorale par quinzaine. L’apôtre de district Streckeisen souhaite qu’ils puissent écouter, eux aussi, la parole de Dieu au cours de services divins; il demande alors à l’ancien de district Luigi Albert de mettre fin à sa carrière professionnelle et d’entrer à plein temps au service de l’Église néo-apostolique, pour étendre le travail missionnaire au Sud de l’Italie. 

1972
Le 12 novembre, en rentrant de Saint-Gall à Vienne, l’apôtre Max Gurtner succombe à une crise cardiaque. L’apôtre-patriarche Walter Schmidt conduit son service funèbre à Vienne-Penzing, le 20 novembre.
L’ancien de district Luigi Albert entreprend son premier voyage missionnaire à destination de la Sicile. Le 27 août, il est ordonné évêque.

1973
La desserte de la Tchécoslovaquie est attribuée au district apostolique de Saxe-Thuringe (RDA).
Au cours du service divin célébré par l’apôtre-patriarche Walter Schmidt à Vienne, l’évangéliste de district Franz Janda est investi du ministère d’évêque pour l’Autriche. 

1974
Le 6 octobre, l’apôtre Ernst Zimmermann célèbre un premier service divin en Sicile et y scelle quatre personnes. 

1975
L’apôtre-patriarche Walter Schmidt prend sa retraite et désigne l’apôtre de district Ernst Streckeisen pour lui succéder. À cette date, 44 apôtres sont en activité de par le monde pour servir quelque 940'000 chrétiens néo-apostoliques. Le district apostolique du Wurtemberg que l’apôtre de district Ernst Streckeisen avait eu en charge depuis 1965 en plus de celui de la Suisse est confié à l’apôtre de district Karl Kühnle nouvellement ordonné. Investi de son grand ministère, l’apôtre-patriarche Ernst Streckeisen célèbre son premier service divin à Stuttgart-Sud, le 23 février. La même année, il se rend pour la première fois auprès des fidèles de la RDA.
L’évangéliste de district Raymond Saillet, de Genève, reçoit la mission de s’installer à Madrid pour y apporter son concours à l’édification de l’Œuvre de Dieu. 

1976
Le 1er janvier, l’apôtre-patriarche Ernst Streckeisen ordonne l’évêque Hans Urwyler, né le 20 février 1925, à Berne, pour nouvel apôtre de district de la Suisse.
La même année, Ernst Streckeisen est le premier apôtre-patriarche à se rendre en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Indonésie.
Le 11 juillet, l’évêque Gottlieb Ellenberger est admis à la retraite à Bâle.
Le 21 novembre, l’apôtre Rudolf Schneider II est admis à la retraite, pour raison de santé, à Petit-Bâle. Au cours de ce service divin, l’évêque Ludwig Teucher, né le 21 février 1917, est ordonné apôtre.
Les ministres du district apostolique du Canada ne pouvant plus œuvrer en Roumanie, les fidèles y sont suivis par un prêtre de Vienne. 

1977
L’apôtre-patriarche Streckeisen préside une assemblée internationale des apôtres à Kitchener (Canada).  À cette occasion, les premiers statuts de l’ "Église néo-apostolique – Union internationale des apôtres" sont approuvés et entrent en vigueur, faisant autorité pour tous les apôtres du monde.
Le 27 mars, l’apôtre-patriarche Ernst Streckeisen ordonne l’évangéliste de district Bernard Meier dans le ministère d’évêque au cours d’un service divin qu’il célèbre à Lausanne. Celui-ci collabore encore plus de six mois avec son prédécesseur dans le ministère, l’évêque René Hildbrand, qui sera admis à la retraite à Neuchâtel, le 25 septembre.
Le 17 avril, au cours de son voyage en Italie, l’apôtre de district Hans Urwyler procède à la dédicace de la nouvelle église de Carrare.
Le 29 mai, à Zurich, l’apôtre-patriarche Ernst Streckeisen ordonne Heinz Hauri dans le ministère d’évêque. 

1978
En décembre 1977 paraissent les derniers numéros édités en Suisse des publications "Brot des Lebens" 5pain de vie) et "Christi Jugend" (Jeunesse de Christ). De 1978 à 1988, après près de quatre décennies, les publications "Wächterstimme" (Voix des sentinelles) et "Christi Jugend" (Jeunesse de Christ), imprimées à Francfort-sur-le-Main sont à nouveau distribuées en Suisse également.
Le 8 novembre, au cours d’un voyage au Cap (Afrique du Sud), l’apôtre-patriarche Ernst Streckeisen est victime d’une attaque cérébrale et décède. Conduite par l’apôtre de district Gottfried Rockenfelder, la cérémonie funèbre a lieu le 17 novembre à Zurich, en présence de 42 apôtres venus du monde entier. Le ministère d’apôtre-patriarche est conféré à l’apôtre de district Hans Urwyler qui est introduit dans ses fonctions lors d’un service divin solennel, le 19 novembre, à Zurich-Wiedikon. L’Église néo-apostolique compte alors 1,3 millions de membres.
Le 17 septembre, l’apôtre Ernst Zimmermann officie à Milan où l’attendent 112 personnes; vingt d’entre elles reçoivent le saint-scellé.
La desserte du pays de mission qu’est la Hongrie est confiée à l’apôtre Ludwig Teucher, de Suisse. 

1979
Le 8 juillet, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler consacre la nouvelle église de Zurich-Hottingen. Son bureau se trouve dans le bâtiment administratif contigu à l’édifice cultuel.
L’apôtre Ludwig Teucher dispense cette année le premier saint-scellé à Zagreb (Croatie).
Le berger Carlo Premezzi, en charge jusqu’alors des fidèles italianisants et hispanisants en Suisse, prend sa retraite. Son travail est poursuivi par l’ancien de district Luigi Minosi, en charge d’un district nouvellement créé regroupant les communautés dans lesquelles sont pratiquées des activités en italien et en espagnol. Après l’admission de l’ancien de district Minosi, en 1991, ce district sera de nouveau dissous et les communautés intégrées dans d’autres districts existants. 

 << 1939 - 1959          Haut de page          1980 - 1999 >>