Die Neuapostolische Kirche Schweiz

1980 - 1999

1980
Le 1er janvier, à Zurich-Wiedikon, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler ordonne l‘évêque Luigi Albert, né le 17 octobre 1931 à Erstfeld, dans le ministère d’apôtre. Pour l’essentiel, il est en charge des communautés de l’Italie, de l’Espagne et de la Suisse italianisante. Ce même jour, l’apôtre de district Karl Kühnle est chargé, à titre provisoire, de la desserte pastorale du district apostolique de la Suisse, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler restant cependant le Président de l’Église néo-apostolique en Suisse.
C’est la dernière fois que le service divin du nouvel an est retransmis dans toute l’Europe occidentale; à l’avenir, cet événement aura lieu à la Pentecôte de chaque année.
Le 25 mai, le grand service divin de la Pentecôte, célébré dans la Salle des Fêtes de Berne, est retransmis en Europe. Six nouveaux apôtres sont ordonnés, parmi eux, l’évêque Richard Fehr, né le 15 juillet 1939, à Flaach.  L’apôtre Ernst Zimmermann est admis à la retraite. Pendant près de 23 ans, il avait servi les fidèles des districts zurichois, de la Suisse centrale et de l’Italie.
En mai, 70 apôtres prennent part, à Zurich, à une assemblée internationale des apôtres.
Par mission de l’apôtre de district Karl Kühnle, le travail missionnaire est étendu depuis Genève à la France limitrophe.
La même année encore, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler se rend au Kenya; c’est la première visite d’un apôtre-patriarche dans un pays de mission africain.
Le district apostolique de la Suisse compte 43 148 membres. 

1981
Le 1er janvier, l‘évangéliste de district Rudolf Kainz, né le 25 décembre 1947 à Linz (Autriche), est ordonné apôtre à Vienne-Penzing. Il se voit confier la desserte de l’Autriche et de la Yougoslavie.
La Hongrie est détachée du district de Vienne, mais continue d‘être prise en charge par l’apôtre Ludwig Teucher. Un appartement est loué à Budapest où ont lieu, désormais, les services divins.
La Roumanie fait à présent officiellement partie du district apostolique de la Suisse. L’apôtre responsable, Ludwig Teucher, s’y était rendu une première fois dès l’année précédente.
L’apôtre-patriarche émérite Walter Schmidt décède le 28 février, à l’âge de 89 ans. La cérémonie funèbre est présidée, le 8 mars, par l’apôtre-patriarche Hans Urwyler en l’église de Dortmund-Nord.
Le 7 juin, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler ordonne l’apôtre Richard Fehr dans le ministère d’apôtre de district pour le district apostolique de la Suisse. Il prend ainsi la relève de l’apôtre de district Karl Kühnle qui l’avait dirigé pendant une courte période.
Grâce à une évolution positive des conditions d’entrée dans le pays, l’apôtre-patriarche peut se rendre pour la première fois en Pologne pour y servir les fidèles.
Le 12 juillet, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler procède à la dédicace de la première église en propriété à Barcelone; c’est la première venue d’un apôtre-patriarche en Espagne.
Le 27 septembre, à Berne, l’évêque Peter Dessimoz, né le 12 janvier 1931 à Berne, est investi du ministère d’apôtre.
L’apôtre Rudolf Kainz se rend en Slovénie et en Croatie, et ordonne les premiers ministres pour les Croatie. 

1982
Le 8 novembre, la nouvelle résidence officielle de l’apôtre-patriarche Hans Urwyler, au 60 de l’Aurorastrasse, à Zurich, est inaugurée.  

1983
Le 20 mars, l’évêque Franz Janda est admis à la retraite à Vienne. Pour lui succéder, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler ordonne Hans Trimmal dans le ministère d’évêque.
L’apôtre Hermann Hänni est admis à la retraite le 8 mai; son champ d’activité est confié, à titre provisoire, à l’apôtre Luigi Albert. 

1984
En Hongrie, des services divins sont désormais célébrés régulièrement en cinq endroits. Un premier bâtiment peut être acquis à Budapest.
La Tchécoslovaquie revient dans le giron du district apostolique de la Suisse. 

1985
La Bulgarie revient de nouveau au district apostolique de la Suisse; sa desserte est confiée à l’apôtre Rudolf Kainz. Les débuts en Bulgarie remontent à l’année 1969, où des services divins avaient eu lieu à Septembri.
L’apôtre-patriarche Hans Urwyler ordonne l’évêque Ernst Graf, en exercice en Suisse depuis trois ans, dans le ministère d’apôtre de district pour le district apostolique du Cap (Afrique du Sud). Originaire de Suisse, l’apôtre de district Ernst Graf avait déjà exercé le ministère d’évêque au sein du district apostolique du Transvaal (Afrique du Sud), avant de rentrer en Suisse.
Au Gabon, les premières démarches sont entreprises en vue de la reconnaissance de l’Église néo-apostolique.
En avril, l’apôtre Ludwig Teucher consacre la première église ne propriété à Budapest. Plus de 110 années se sont écoulées depuis que l’apôtre Peter Stechmann avait répandu la semence divine dans le pays.
Au mois d’avril, de premiers contacts sont noués à Saint-Marin.
Le 26 mai, à Zurich, Bernard Meier, né le 9 mai 1943, à Zofingue, est ordonné apôtre; il se voit confier la Suisse francophone, le district de Bienne et une partie de l’Espagne. Pour ce dernier pays, l’ancien de district Fernando Boniquet est ordonné dans le ministère d’évêque au cours du même service divin.
Le 24 novembre est consacrée, à Zagreb, la première église néo-apostolique en Croatie.
Les premiers contacts en Andorre sont noués au mois de novembre.
L’apôtre Ludwig Teucher meurt le 31 décembre. L’apôtre-patriarche Hans Urwyler conduit le service funèbre le 6 janvier 1986, en l’église de Saint-Gall-Centre. 

1986
Le 19 janvier, l’apôtre Peter Dessimoz procède à la dédicace d‘un lieu de célébration à Serravalle (Saint-Marin).
Le 16 février, le district apostolique de la Suisse est doté de deux nouveaux évêques en les personnes des anciens de district Paul Keller et Rudolf Bänziger. 
Le 9 mars a lieu le premier service divin en Andorre; il est célébré dans le salon d’un hôtel.
Le 18 mai, à Heilbronn (Allemagne), l’apôtre-patriarche Hans Urwyler ordonne Theodor Hirschi, né le 28 février 1935 à Berne, dans le ministère d’apôtre.
En novembre, l’apôtre Theodor Hirschi se rend pour la première fois à Gibraltar.
Après le décès de l’apôtre Ludwig Teucher, c’est l’apôtre Rudolf Kainz qui se voit confier la mission de servir les fidèles de la Hongrie et de la Roumanie. 

1987
Le 15 février, l’apôtre Luigi Albert célèbre le premier service divin avec saint-scellé à Serravalle (Saint-Marin): deux personnes reçoivent le don du Saint-Esprit.
Le 6 juin, l’apôtre en retraite Ernst Zimmermann décède; l’apôtre de district Richard Fehr célèbre le service funèbre à Zurich-Albisrieden. 
En Andorre, l’apôtre Peter Dessimoz scelle les cinq premières personnes.
L’apôtre-patriarche Hans Urwyler et l’apôtre de district Richard Fehr confient à l’apôtre Rudolf Kainz la  tâche de desservir l’Union soviétique comme nouvelle terre de mission. C’est ainsi que celui-ci se rend pour la première fois à Moscou et au Kazakhstan.
L’apôtre-patriarche Hans Urwyler tombe gravement malade; le 28 août, il désigne l’apôtre de district Richard Fehr comme apôtre-patriarche adjoint.
Après avoir fêté ses noces d’or au mois de juin, l’apôtre en retraite Hermann Hänni décède le 22 septembre. L’apôtre-patriarche adjoint Richard Fehr préside la cérémonie funèbre à Neuchâtel.
Au mois de décembre, les districts d’ancien de Genève et Neuchâtel sont répartis en trois districts: les districts de Genève et Neuchâtel cèdent au nouveau district de Lausanne des parties des cantons de Vaud et de Fribourg ainsi que le Valais francophone 

1988
De par le monde, l’Église néo-apostolique compte à présent millions de fidèles.
En raison de son état de santé, l’apôtre-patriarche Hans Urwyler n’est plus en mesure d’exercer son ministère et prend sa retraite. Lors du service divin solennel de la Pentecôte, le 22 mai, à Fellbach, l’apôtre-patriarche Richard Fehr prend solennellement ses fonctions; il avait été investi de son grand ministère le 3 mai. Au cours du même service divin, il ordonne l’apôtre Peter Dessimoz dans le ministère d’apôtre de district pour le district apostolique de la Suisse.
En juin, l’apôtre Rudolf Kainz dispense le premier saint-scellé à Alma Ata, au Kazakhstan.
L’apôtre Luigi Albert prend en charge la desserte pastorale de l’Andorre. Lors de sa première visite, le 9 octobre, il scelle deux personnes et ordonne un prêtre.
Le 20 novembre, l’évêque Paul Keller, né le 29 juin 1932 à Winterthur, est ordonné apôtre à Schaffhouse.
L’apôtre Bernard Meier et son évêque entreprennent un premier voyage missionnaire au Gabon.
À l’automne, les fidèles de Gibraltar prennent possession de leur premier lieu de célébration.
Pour seconder l’apôtre Rudolf Kainz, Josef Bleckenwegner est ordonné évêque le 20 novembre. 

1989
Créée par l’apôtre-patriarche Richard Fehr à la fin de l’année 1988, la commission "Enfants et Jeunesse" élabore un nouveau programme pédagogique pour l’école du dimanche ainsi que pour les cours de catéchisme et de religion. Par la suite, s’y ajoutent des directives concernant la pastorale de la jeunesse. Ces outils pédagogiques paraissent dans plusieurs langues et sont mise en œuvre à l’échelle internationale.
L’apôtre de district Peter Dessimoz se rend auprès des fidèles à Moscou.
À la suite de contacts noués au cours de l’année précédente dans l’île de la Crète (Grèce), un premier service divin y est célébré.
Le magazine "Notre Famille" fait l’objet d’une refonte et intègre quelques-unes de nos publications précédentes.
Les frontières de la Tchécoslovaquie s’ouvrent; désormais des services divins peuvent y être célébrés sans frein.
La Hongrie reconnaît notre Église. 

1990
Le 30 janvier, l’apôtre en retraite Rudolf Schneider II décède. L’apôtre-patriarche Richard Fehr célèbre le service funèbre à Rorschach, le 5 février.
Pour la première fois, le service divin de la Pentecôte célébré par l’apôtre-patriarche Richard Fehr dans l’Austria-Center, à Vienne, en présence de tous les apôtres du monde, est retransmis par satellite, par l’image et le son, dans 830 communautés. 70 lieux de réception se trouvent en Suisse, trois en Hongrie, deux en Autriche et un en Yougoslavie.
Une communauté est fondée au Nicaragua; lors de son premier passage, l’apôtre Theodor Hirschi peut y sceller 20 personnes.
L’apôtre de district Peter Dessimoz se rend pour la première fois au Gabon et y scelle sept personnes. Les autorités du pays ne mettent aucun frein à l’activité de l’Église néo-apostolique sur place.
L’apôtre Paul Keller scelle la première personne en Crète (Grèce).
En Roumanie, l’Église néo-apostolique est enregistrée sous un statut de société.
Le 10 août, Richard Fehr est le premier apôtre-patriarche à officier à Budapest (Hongrie).
Le 21 octobre, la première église en propriété est consacrée à Maribor (Slovénie).

1991
Premier voyage missionnaire en Ukraine: des services divins sont célébrés à Odessa et à Kharkov. La même année encore, quelques croyants sont scellés à Odessa, par l’apôtre Paul Keller, et à Kharkov, par l’apôtre Theodor Hirschi.
Les premiers contacts sont noués en Moldavie.
Un tournant intervenu dans les conditions politiques rend possible, le 18 février, la reconnaissance, par l’État bulgare, de l’Église néo-apostolique. À la fin de cette année, 70 chrétiens néo-apostoliques vivent en Bulgarie.
Le 17 mars, à Aarau, l’évêque Rudolf Schneider III, né le 22 janvier 1941 à Hüntwangen, est ordonné apôtre. L’ancien de district Werner Studer est investi du ministère d’évêque.
Au Gabon, des services divins ont lieu dans quinze villes et localités. Lors d’un voyage missionnaire, l’apôtre de district Peter Dessimoz en visite treize, scelle 166 personnes et ordonne 29 ministres.
Le 27 octobre est une journée particulière pour les fidèles de la Roumanie: pour la première fois, un apôtre-patriarche célèbre un service divin à Bucarest.
L’apôtre de district Peter Dessimoz célèbre un premier service divin à Liberec (Tchécoslovaquie). 

1992
En Ukraine, la foi néo-apostolique continue de gagner du terrain. Les premiers services divins ont lieu à Donetsk et Marioupol, sur la mer d’Azov. À Odessa, l’apôtre Paul Keller ordonne deux prêtres et un diacre; à Kharkov, le gouvernement reconnaît les statuts de l’Église néo-apostolique. 
Le 25 mars, l’apôtre de district Peter Dessimoz scelle 23 personnes à Sofia (Bulgarie) et dispense la première bénédiction de la confirmation dans le pays.
Le 31 mai, à Lausanne, un citoyen roumain, l’ancien de district Vasile Cone, né le 18 juillet 1962 à Somes-Uilac, est ordonné apôtre; il est en charge de la Roumanie et de la Moldavie.
À la suite de la guerre en Yougoslavie, le pays s’émiette en républiques autonomes. La Slovénie et la Croatie restent attachées au district apostolique de la Suisse; la Serbie, la Macédoine et la Bosnie vont au district apostolique du Wurtemberg.
L’apôtre Theodor Hirschi se rend pour la première fois au Costa Rica qui, depuis le 15 août, fait partie du district apostolique de la Suisse. Sur place, il y a deux lieux de mission totalisant 80 fidèles confiées aux bons soins de deux prêtres.
Le 6 septembre, un apôtre-patriarche officie pour la première fois à Moscou.
Le groupe de travail "Activités de relations publiques" a réalisé un film d’information: "Heureux et saints ceux qui ont part…"; il est projeté pour la première fois le 25 octobre dans la Maison des Congrès de Zurich. Parmi les 1'500 personnes présentes, on compte environ 550 invités.
Le 1er novembre, l’apôtre-patriarche Richard Fehr visite pour la première fois la communauté de Prague.
Au mois de novembre, l’Église néo-apostolique en Suisse se dote de nouveaux statuts. À cette occasion, sa dénomination est changée en "Église néo-apostolique Suisse".
En décembre, l’apôtre de district Peter Dessimoz entreprend son premier voyage missionnaire à destination du Nicaragua et du Costa Rica.
Le 13 décembre, lors du service divin qu’il célèbre à Klagenfurt, l’apôtre-patriarche Richard Fehr ordonne le premier évêque pour la Roumanie en la personne de Iulian Radulescu.
La Tchécoslovaquie fait l’objet d’une scission politique: La République tchèque reste dans le giron du district apostolique de la Suisse, tandis que la Slovaquie est intégrée au district de Saxe-Thuringe.

1993
En novembre a lieu le premier service divin en Crimée (Ukraine).
À la fin de l‘année, le Gabon compte 1'711 chrétiens néo-apostoliques sur son territoire. 

1994
Dans le cadre des préparatifs du centenaire de l’Église néo-apostolique Suisse, les premières soirées d’information débutent dans les communautés du pays. Jusqu’à la date anniversaire, à la Pentecôte 1995, douze soirées de ce genre sont prévues.
L’apôtre-patriarche émérite Hans Urwyler décède le 17 novembre. L’apôtre-patriarche Richard Fehr préside la cérémonie funèbre le 24 novembre, à Ostermundigen, près de Berne, en présence de 52 apôtres de district et apôtres venus du monde entier.
À la fin de l‘année, l’apôtre Rudolf Schneider III se voit confier la desserte pastorale de la Hongrie.
L’île de la Crète (Grèce) est rattachée au district apostolique de la Hesse.
En Moldavie, l’État reconnaît l’Église néo-apostolique.
De par le monde, l’Église néo-apostolique compte à présent quelque 9 millions de membres, dont environ 55'000 font partie du district apostolique de la Suisse et des pays desservis par lui.

1995
L’Église néo-apostolique se dote d’un nouveau signe de reconnaissance: l’emblème modifié est adopté dans le monde entier dès le 1er janvier. Il remplace aussi le logo développé pour les activités de relations publiques en Suisse et utilisé depuis 1987.
Le 20 janvier, l’apôtre-patriarche R. Fehr se rend auprès des fidèles du Gabon.
Le 19 février, à Ostermundigen, les évêques Rudolf Bänziger, Bruno Bühler et Heinz Hauri prennent leur retraite. En raison de son état de santé, l’évêque Bühler ne peut pas être présent à ce service divin. L’apôtre-patriarche Richard Fehr y ordonne deux nouveaux évêques: Hanspeter Nydegger et Hans-Jörg Sigrist. En plus de son diocèse, l’évêque Armin Studer prend également en charge l’Italie et le Tessin.
À la Pentecôte, le 4 juin 1995, le service divin solennel à l’occasion du centenaire de l’Église néo-apostolique Suisse a lieu dans la "Tonhalle" de Zurich. Il est célébré par l’apôtre-patriarche Richard Fehr en présence de tous les apôtres de district et apôtres d’Europe. 

1996
Les fidèles de Roumanie obtiennent un autre évêque: le 6 octobre, l’apôtre-patriarche Richard Fehr ordonne Gheorghe Sapintan pour seconder l’apôtre Vasile Cone. 

1997
Au cours du service divin solennel du 17 juillet, à Lugano, l’apôtre Luigi Albert prend sa retraite. L’apôtre-patriarche Richard Fehr ordonne l’évêque Armin Studer, né le 4 mars 1942, dans l’apostolat et lui confie le champ d’activité de l’apôtre Albert. Au cours de ce même service divin, Jean-François Perret, Orando Mutti et Erhard Suter sont ordonnés dans le ministère d’évêque. 

1998
Le 21 juin, l’apôtre de district Peter Dessimoz prend solennellement sa retraite. Pour lui succéder, l’apôtre-patriarche Richard Fehr ordonne l’apôtre Armin Studer dans le ministère d’apôtre de district.
Au mois d’août, l’apôtre de district Armin Studer visite pour la première fois les fidèles de la République tchèque et officie à Kravare et à Liberec.
En décembre, l’apôtre de district sert les fidèles du district de Berne-Est en l’église d’Ostermundigen; à cette occasion, il consacre le nouvel orgue à tuyaux.
À la fin de l‘année, le Gabon, pays de mission, est rattaché au district apostolique du Bade-Wurtemberg. 

1999
Le 13 juin, la communauté de Winterthur fête son centenaire. À cette occasion, l’apôtre de district Armin Studer y célèbre le service divin, en présence de tous les apôtres, évêques et anciens de district de la Suisse. 

<< 1960 - 1979          Haut de page          2000 - 2009 >>