Die Neuapostolische Kirche Schweiz

La sainte cène

La sainte cène est une fête de la joie et de la reconnaissance. Elle est repas de commémoration qui rappelle premièrement la mort de Jésus-Christ, processus unique et valable pour tous les temps.

Elle est aussi un repas de la profession de foi, de la foi en la mort, la résurrection et le retour de Jésus-Christ. La sainte cène est un repas de communion à trois titres: communion de Jésus avec ses apôtres et avec les fidèles, et communion propre à l’assemblée cultuelle.

La sainte cène préserve la vie éternelle de l’âme et lui donne l’assurance de rester dans la communion de vie avec Jésus-Christ, son Sauveur (Jean 6: 51-58). Le corps et le sang de Jésus sont distribués aujourd’hui sous forme de pain et de vin réunis dans une hostie.

La consécration et la prononciation des paroles d’institution ne changent pas la substance des espèces du pain et du vin; c’est bien plutôt la substance du corps et du sang qui s’y ajoute (consubstantiation).

Dans la sainte cène, le pain et le vin correspondent à la nature humaine et le corps et le sang, à la nature divine de Christ.

Le pain et le vin ne sont pas de simples métaphores ou symboles du corps et du sang de Christ; le corps et le sang y sont bien plutôt réellement présents (présence réelle).

Le sacrifice de Jésus-Christ y est également réellement présent.  

En prenant le corps et le sang de Christ dans un acte de foi, l’homme s’approprie la nature de Jésus et obtient la force de vaincre tout ce qui pourrait faire obstacle au salut éternel de son âme (cf. Apocalypse 12: 11)