Die Neuapostolische Kirche Schweiz

Ton offrande contribue à abolir les barrières linguistiques

15 pays avec environ 57’000 fidèles au total font partie du champ d’activité de l’apôtre de district de Suisse. Chaque pays a sa propre langue, et même, dans certains pays, on parle plusieurs langues : en Moldavie le roumain et le russe ; en Suisse l’allemand, le français, l’italien et le romanche. La diversité linguistique dans notre champ d’activité d’apôtre de district est par conséquent très grande.

 

Opfer_Motiv10_FR_CH

Cette diversité linguistique représente un vrai défi. Exemple : les ministres préparent un service divin à l’aide des Pensées directrices. En conséquence, il est indispensable de traduire ces pensées dans les différentes langues.

Les Pensées directrices paraissent mensuellement et sont mises à la disposition des ministres sous forme de simples brochures en papier ou électroniquement. Rien que la traduction des Pensées directrices nécessite environ 1552 heures par année.

En 2018, 195’307 francs ont été investis au total dans le champ d’activité de l’apôtre de district de Suisse pour les traductions.