Die Neuapostolische Kirche Schweiz

Accueil

L’apôtre de district Markus Fehlbaum à Duisburg (Allemagne)
05.10.2015 / Zürich/schweiz
La veille du service divin de l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider destiné aux frères du ministère, les services divins réguliers ont été célébrés dans les communautés. Les apôtres de district d’Europe ont servi dans différents endroits du champ d’activité de l’apôtre de district Rainer Storck. L’apôtre de district Markus Fehlbaum a célébré le service divin dans la communauté de Duisburg-Centre.

Lors du week-end des 26 et 27 septembre 2015, les apôtres de district d’Europe, en activité et en retraite, avaient été invités à Düsseldorf. C’est dans cette ville que l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider a célébré, le dimanche 27 septembre 2015, le service divin pour les frères du ministère, qui fut retransmis dans toute l’Europe. Dans les communautés, les services divins ont été célébrés au début de la soirée de samedi. Dans six districts, les frères et sœurs ont été réjouis par la visite des apôtres de district d’Europe.

L’apôtre de district Fehlbaum a célébré le service divin dans la communauté de Duisburg-Centre. À cette occasion, il était accompagné de l’apôtre de district e. r. Armin Studer et de l’évêque Manfred Bruns, responsable de la desserte de ce district. Comme l’apôtre Erhard Suter et l’ancien de district Marco Antonio Martínez se trouvaient en cette fin de semaine à Düsseldorf pour des entretiens, ils avaient aussi été conviés à participer à ce service divin auquel prirent part 326 frères et sœurs en la foi, dont 10 enfants et deux hôtes.

L’apôtre de district a basé sa prédication sur le passage en Deutéronome 5 : 3 : « Ce n’est point avec nos pères que l’Éternel a traité cette alliance ; c’est avec nous, qui sommes ici aujourd’hui, tous vivants. » Pour entamer sa prédication, l’apôtre de district est revenu sur le cantique introductif : « Dieu, ma vie t’appartient… », et il ajouta : « Depuis Pentecôte, je ne cesse de penser à ce cantique qui avait alors été chanté par plusieurs milliers de frères et sœurs et avait déclenché une grande émotion parmi tous les auditeurs. »

La parole du Deutéronome est un raccourci de ce que le peuple d’Israël a vécu. 40 ans après que le peuple élu était sorti d’Égypte, Moïse s’adressa à la nouvelle génération pour lui confirmer que l’alliance avec Dieu était toujours d’actualité, car cette génération n’avait connu la traversée de la mer Rouge et la révélation au Mont Horeb (cf. Exode 20 : 17) que par les récits des anciens décédés entre-temps. Il leur rappela aussi les promesses divines concernant le pays promis et l’importance d’obéir aux lois divines.

En envoyant son Fils sur la Terre, Dieu a traité une nouvelle alliance. Il s’est choisi un peuple et l’a délivré de la servitude des péchés et, à travers son sacrifice, il lui a promis de le conduire dans son royaume et lui a donné ses commandements qui sont une source de bénédiction pour ceux qui les observent.

L’apôtre de district a incité les fidèles à tout mettre en œuvre pour que cette alliance que Dieu a conclue ne tombe pas dans l’oubli. C’est la tâche des parents, des grands-parents et des frères du ministère de rappeler constamment à la nouvelle génération que le sacrifice de Jésus-Christ, sa résurrection et son retour ne sont pas des symboles, mais des faits intangibles. Cela prouve que Dieu a conclu lui-même cette alliance.