Die Neuapostolische Kirche Schweiz

Accueil

Apporter de bonnes nouvelles – changements dans le district de Romandie
27.10.2019 / Genève
Le dimanche 27 octobre 2019, l’apôtre de district Jürg Zbinden s’est rendu dans la communauté de Genève, accompagné de l’apôtre Thomas Deubel et de l’évêque responsable de la Romandie. Les paroisses de Thonon, Annecy, Versoix, Nyon et Rolle ont également été invités.

Au début de sa prédication, l’apôtre de district transmet les salutations de l’apôtre-patriarche ; il mentionne que nous sommes heureux d’être présents et que notre Père céleste nous serve.

Le texte de base du service divin se trouve dans le livre du prophète Esaïe, chapitre 52, verset 7 : « Qu’ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix ! de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut ! de celui qui dit à Sion : ton Dieu règne ! »

Le prophète Esaïe apporte de bonnes nouvelles au peuple d’Israël en captivité, démoralisé et sans perspective ; la situation va changer, il s’agit de croire à cette nouvelle afin d’être dans la joie.

Jésus-Christ, notre Rédempteur, ainsi que les apôtres, à l’époque et aujourd’hui encore, nous apportent la bonne nouvelle. Apportons, nous aussi, la bonne nouvelle de l’Évangile à ceux qui veulent l’écouter :

  • Dieu nous aime tous et veut nous sauver
  • Jésus est le fils de Dieu, il est venu sur terre et a vaincu le mal
  • Jésus est mort pour nous, son sacrifice est valable éternellement ; il reviendra bientôt 
  • les moyens de salut sont à disposition de tous les hommes qui le souhaitent

La grâce est plus forte que le mal. Pardonner à son prochain signifie ne plus parler du mal qu’il nous a fait, même si on ne peut pas l’oublier.

Les pieds, évoqués dans le texte de base symbolisent le fait d’aller à la rencontre de son prochain ; intéressons-nous à lui et n’attendons pas qu’il s’approche de nous. L’apôtre de district nous exhorte à accompagner ceux qui se trouvent dans les difficultés en leur apportant des forces, du réconfort et de la consolation, comme l’a effectué Jésus en s’approchant des disciples d’Emmaüs. Dieu nous accorde sa paix, nous voulons l’accepter et la transmettre à notre prochain ; « Heureux ceux qui procurent la paix car ils seront appelés fils de Dieu » (Matthieu 5 :9).

Nous professons le salut, car il vient du Seigneur, qui nous aide même si nous ne sommes pas parfaits ; « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés »(Actes 4 : 12). Puisse Dieu régner dans notre cœur. Laissons :

  • Dieu décider
  • agir en nous les impulsions du Saint-Esprit 
  • prédominer l’amour de Dieu, également dans la perspective du service divin en faveur des défunts, de dimanche prochain

L’apôtre de district nous enjoint à ne pas garder ces bonnes nouvelles pour nous. 

A l’issue du service divin, il a procédé à différents actes :

  • admission à la retraite ministérielle d’un évangéliste de district et d’un diacre
  • nomination d’un nouveau suppléant du responsable du district de Romandie
  • les responsables des paroisses de Genève, Annecy, Thonon et Nyon ont été déchargés de leur mandat de responsable de paroisse ; ils restent actifs dans leur ministère au sein de ces communautés jusqu’à leur retraite ministérielle et soutiendront les nouveaux responsables de paroisse qui ont été mandatés à cet effet.