Die Neuapostolische Kirche Schweiz

Actualités Église territoriale de Suisse

Humble et fidèle jusqu’à la fin – Nous prenons congé de Sonja Fehr
31.01.2020 / Zürich-Hottingen
La cérémonie funèbre de sœur Sonja Fehr fut célébré par l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider. Il était accompagné des apôtres de district Rüdiger Krause et Jürg Zbinden, de l’apôtre Thomas Deubel et de l’évêque Rudolf Fässler pour entourer la famille. Plusieurs apôtres en retraite et de nombreux frères et sœurs s’étaient également réunis dans l’église de Zurich-Hottingen.

L’apôtre-patriarche e. r. Wilhelm Leber, les apôtres de district e. r. Wilfried Klingler et Armin Studer, les apôtres e. r. Heinz Lang, Bernhard Meier et Rudolf Schneider rendirent eux aussi hommage à la défunte.

Le texte biblique ayant servi de base pour ce service funèbre était le suivant : « Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable » (1 Pierre 5 : 6).

Le cantique introductif « Dieu ma vie t’appartient », le chant préféré de Sonja Fehr et de son défunt époux, fut interprété par toute l’assemblée en deuil.

Dans la prière initiale, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider remercia Dieu d’avoir exaucé le vœu de Sonja Fehr de pouvoir rejoindre dans l’éternité son époux, l’apôtre-patriarche Fehr. Durant sa prédication, il mit l’accent sur l’humilité et la forte personnalité de la défunte. Elle était certes petite de stature, mais grande dans la foi, dans l’amour, dans l’humilité et dans son dévouement à Dieu. Elle mettait toujours la foi et l’Œuvre de rédemption divine à la première place, s’y soumettait et servait ainsi avec humilité. Sonja Fehr était également un grand soutien pour l’apôtre-patriarche Fehr, à l’intérieur du couple, dans la famille et dans l’Œuvre de rédemption de Dieu. Elle a gardé la foi et la fidélité jusqu’à la fin.

Dans sa contribution à la prédication, le berger Rainer Künzle, responsable de la paroisse, souligna que Sonja Fehr a toujours été un soutien dans la communauté.

L’apôtre de district Jürg Zbinden déclara qu’elle était comme un rayon de soleil pour son époux, sa famille, la communauté, et qu’elle nous laisse un grand témoignage.

L’apôtre-patriarche mentionna encore que l’apôtre-patriarche Fehr répétait souvent qu’avec Sonja, il y avait toujours un « débat édifiant » pour lui. La main de Dieu l’a toujours à nouveau consolée et bénie.

La cérémonie funèbre fut soutenue par des chants du chœur mixte ainsi que par des productions musicales avec orgue, flûte traversière et piano.