Die Neuapostolische Kirche Schweiz

Actualités Église territoriale de Suisse

Office religieux festif dans la paroisse de Steffisburg
10.03.2020 / Steffisburg
Le dimanche 8 mars 2020, l’apôtre de district Jürg Zbinden a admis trois ministres de l’Eglise à la retraite et mandaté un nouveau conducteur de communauté.

Le texte de base du service divin était le suivant : « L’Eternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence » (Exode 14 :14).
 
Quelques pensées de l’office religieux :

  • Les Israélites ont proféré de graves accusations contre Moïse parce qu’il les avait fait sortir d’Egypte. Mais il leur a répondu : J’ai la promesse de Dieu qu’il nous gardera.
  • Plus tard, ils l’ont remercié parce que cette promesse divine s’est accomplie ; ils ont été merveilleusement préservés.
  • Cela s’applique également à nous aujourd’hui parce que nous avons aussi une promesse divine : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28 : 20).
  • Nous avons toutes les raisons de louer Dieu encore et encore, tout comme le Fils de Dieu l’a fait à l’époque.
  • Parfois, dans certaines situations, nous avons l’impression que tout et tout le monde conspire contre nous, comme ce fut le cas des disciples dans la barque durant la tempête sur le lac. Ils étaient désespérés face au danger imminent, et Jésus dormait.
  • Il semble souvent aujourd’hui que le mépris des commandements de Dieu est devenu acceptable dans notre société.
  • Faisons confiance à Dieu ! Le tournant arrivera lorsqu’il interviendra et réalisera la grande promesse.
  • Pour nous s’applique ceci : Pas de panique ! Dieu est encore toujours « aux commandes ».
  • Jésus reviendra : c’est la promesse valable AUJOURD’HUI.
  • De notre plein gré, nous voulons nous taire et garder confiance. Comme Jésus devant Pilate : il est resté silencieux.
  • Dans le silence réside souvent une grande puissance. Cela signifie aussi donner de l’espace aux impulsions du Saint-Esprit.
  • Quand Jésus enseigna le « Notre Père » à ses disciples, il les a mis en garde contre la multiplication des vaines paroles, comme le faisaient les païens.
  • Nous avons aussi confiance en Dieu dans des domaines sur lesquels nous n’avons pas d’influence.
  • L’un de nos commandements est de ne pas condamner le prochain, même en pensée. Rappelons-nous la parole bien connue de la paille dans l’œil du prochain et de la poutre dans son propre œil.
  • N’oublions jamais que le Seigneur combattra pour nous. Il peut faire en sorte que le négatif reste loin de nous.

A la parole du pardon des péchés succède la célébration de la sainte cène avec l’assemblée, puis la célébration de la sainte scène en faveur des défunts.

Pour terminer, l’apôtre de district admit le conducteur de communauté, son suppléant et un diacre à la retraite ministérielle, puis procéda au mandatement d’un nouveau conducteur de communauté.

 

Photos : Hans Jöhr
Texte : Hanspeter Nydegger
Traité par Heidi Nydegger